Les fêtes indiennes

Toujours spectaculaires, colorées et riches en mouvements, les fêtes indiennes sont nombreuses dont les principales sont les suivantes …

Dussehra

Le Ramayana raconte que Ravana, roi du Lanka enleva Sita, épouse du Dieu Rama et l’a retint prisonnière sur son île. Pour la délivrer, Rama passa une alliance avec Sugreeva, le roi du peuple des singes. Une longue bataille eut alors lieu entre l’armée du peuple des singes et l’armée des démons. C’est finalement Rama qui y mit fin en tuant Ravana.

Pour célébrer cette victoire, les dévots font annuellement une procession en portant des effigies de Ravana, de son frère Kumbhakarna et de son fils Meghanatha. Tout au long de la procession, des extraits du Ramayana sont récités ou mis en scène par des troupes de théâtre. On adresse également des prières à Rama et dépose des pousses d’orge sur les autels. Le clou du spectacle se déroule le soir venu lorsqu’on fait exploser les effigies qu’on a préalablement rempli de pétards.

Dussehra

Diwali

Elle a lieu entre le mois d’octobre et le mois de novembre, généralement 20 jours après la grande fête de Dussehra. On la surnomme la fête des lumières puisqu’à chaque édition, les foyers allument des petites lampes à huile, aujourd’hui de plus en plus troquées par des lampes électriques, pour célébrer le retour du Dieu Rama et Sita après un exil de 14 ans. En Inde, le Diwali fait partie des fêtes les plus joyeuses durant lesquelles on s’échange des bonbons et autres sucreries. Dans certaines régions du pays, le Diwali est également dédié à Lakshmi et à Kali.

Lamp of Diwali
Lamp of Diwali

Holî

On l’appelle également fête des couleurs ou Phâlgunotsava. Elle se déroule chaque année pendant deux jours pour accueillir le printemps et célébrer la fertilité. Même si Holî est célébré dans tout le pays, elle est dédiée à Krishna dans le nord et à Kama dans le sud. Durant les festivités, un feu est allumé la nuit du premier jour pour commémorer la crémation de Holîka. Le lendemain, tout le monde revêt des habits blancs et se jettent des pigments de couleur. Chaque couleur a une signification particulière :

–          le vert signifie harmonie

–          l’orange symbolise l’optimisme

–          le bleu pour la vitalité

–          le rouge pour la joie et l’amour

Après s’être jeté des pigments de couleur, il est d’usage de s’excuser et de s’inviter à partager des mets spécialement préparés pour le Holî.

holi festival

 

Outre ces trois célébrations, les Indiens ont d’autres évènements à célébrer tout au long de l’année comme le Raksha bandhan, les fêtes nationales et tout un tas de foires et festivals.

Vous devriez également aimer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/26/d595582945/htdocs/victor/leblog/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *